Doit on assurer une extension de véhicule de type remorque, caravane…?

Avoir une caravane en circulation exige un contrat d’assurance. C’est obligatoire parce qu’avec lui, votre caravane sera assurée. Afin de couvrir les dommages que vous pourriez causer à autrui, l’inscription à une assurance responsabilité civile est importante surtout si vous avez envie de l’installer dans lieu autorisé. Toutefois, vous n’êtes pas obligés de l’assurer si elle fait usage d’habitation. Le principe de cette assurance est basé sur la formule et sur les garanties qui dépendent du poids du véhicule et aussi de ce que vous prévoyez d’en faire.

L’assurance d’une caravane peu légère

En responsabilité civile, l’assurance de caravane est obligatoire. L’assurance se définit en fonction du poids et de l’usage de la caravane. Avant toute chose, prévenez votre assureur auto concernant les caractéristiques de votre caravane pour qu’il l’inscrive sur votre contrat d’assurance. Ainsi, si votre caravane a un Ptac (poids total à charge) de 500kg, elle aura la même assurance qu’un véhicule tracteur. Si la caravane est attelée, les assureurs n’assureront certainement pas vos dommages. Enfin, il faut insister sur le fait que vous devez ajouter une extension au contrat au cas où votre caravane est dételée.

L’assurance d’une caravane très lourde

Avec une caravane qui a un Ptac de 500 à 750 kilogrammes, elle doit avoir une carte grise particulière. En cas d’une caravane qui a un Ptac supérieur à 750 kilogrammes, vous êtes obligés de contracter un contrat d’assurance séparé. La raison est que la caravane doit avoir sa propre plaque d’immatriculation. En d’autre terme, les remorques pesantes doivent être immatriculées en préfecture. Ainsi, seule l’immatriculation du véhicule tracteur suffira. Vous pouvez ainsi faire jouer la concurrence pour obtenir des tarifs moins chers même si votre assureur vous proposera son propre contrat d’assurance de caravane.

Les garanties d’une assurance caravane

Il n’y a rien qui vous empêche de souscrire une assurance de caravane. C’est possible de choisir un contrat « tous risques » qui correspond à de multiples garanties. Ce peut être une protection juridique en cas de contestation avec un vendeur, un garagiste ou un loueur. Deuxièmement, vous avez une garantie sur les risques d’incendies. En cas de dommages causés par le feu, la foudre ou une explosion, l’assurance permet de percevoir des indemnités. Troisièmement, l’assurance vous couvre aussi en cas de catastrophes naturelles (tempête, cyclone, ouragan) ou en cas de bris de glace. Quatrièmement, elle couvre évidemment les objets dérobés à l’intérieur de votre caravane. Enfin, en cas de sinistre lorsque votre caravane est à l’arrêt, il y a la garantie dommages « tous accidents ».

Voiture non roulante : doit on l’assurer quand même ?
Pourquoi souscrire une assurance véhicule de collection spécifique ?